AIBA c’est Aldudeko Ibarra Beti Aintzina

C’est du Basque, et ça veut dire “la Vallée des Aldudes toujours de l’avant”.

AIBA, c’est une association qui se veut dynamique, dont les membres sont en fait des habitants de Banka, Aldude, Urepele qui forment la vallée des Aldudes. Des habitants qui aiment leur village -natal ou d’adoption-, et sont fiers de vivre dans leur vallée. Ils veulent la préserver telle qu’elle est: paisible, verdoyante, où il fait bon vivre, apaisante… mais pas stagnante!
Ils veulent aussi la faire vivre, bouger, évoluer! En s’interrogeant sur son avenir; leur avenir.
Que faut-il modifier, apporter, améliorer pour que ceux d’ailleurs viennent y vivre, mais aussi et surtout, pour que ceux qui y sont nés continuent d’y vivre?

Le travail d’AIBA est basé sur la réflexion et le travail de groupe. Ses secteurs d’activité vont de la promotion du territoire, du tourisme, à l’environnement, en passant par les secteurs social, culturel et sportif.
La richesse d’AIBA c’est avant tout la diversité de ses membres: jeunes et moins jeunes, habitants récents ou de tout temps, particulier ou professionnel, association ou élu municipal. Oui, AIBA est ouverte à tous et donne la parole à qui le veut.

Mais ce n’est pas tout. Et non…
Car AIBA, c’est aussi un cri d’élan, une expression, une acclamation presque. C’est du basque (bien-sûr!) et on le dit comme pour dire “allez!”, “on y va!”.
Alors c’est parti, nous on est lancés!
Vous venez?
AIBA!!!!!!!!!!

Qu’est-ce qui est à l’origine d’AIBA?

Avant AIBA, il y avait l’ACVA.
L’ACVA (Association des Commerçants de la Vallée des Aldudes) a organisé durant 20ans les Portes Ouvertes de la Vallée, avec l’aide des artisans, commerçants et agriculteurs. Un événement bi-annuel qui est, à l’origine, l’initiative de Pierre Oteiza, artisan boucher aux Aldudes. Une foire gastronomique, artisanale et agricole répartie sur les 3 villages le temps d’un week-end, généralement à la mi-octobre. L’occasion de faire connaître la Vallée, mais aussi de mettre en avant tous les beaux et bons produits qu’elle recèle!
Les années passant, cette manifestation prend peu à peu de l’ampleur.
Vers 2006 (?), l’ACVA va plus loin et décide d’adopter un thème pour chaque porte ouverte qu’elle travaillera en amont et qui fera l’objet de réflexions et de débats.

L’association prend un tournant en 2012. Le thème des portes ouvertes est alors “La vallée en 2030”. L’idée est de se projeter en 2030, dans la vallée, avec tous les questionnements que cela implique. Que faudra-t-il améliorer d’ici-là? Que manque–il déjà aujourd’hui? Une dynamique se met en route, et toute la population est invitée à y participer. Des réunions publiques sont organisées. Nombre de problématiques et sujets sont traitées, approfondies, et l’association qui jusque là était basée sur les secteurs économique, touristique et agricole, décide de s’étendre à ceux de l’environnement, du social, de la culture et du sport.

Comme symbole de ce renouveau, l’ACVA est devenu AIBA: Aldudeko Ibarra Beti Aintzina, qui veut dire “la vallée des Aldudes toujours de l’avant”.
L’association modifie ses statuts et ouvre alors ses portes à tous les habitants. Son objectif est d’améliorer la vie de, et dans la vallée par la réflexion et le travail de groupe.

Pour les dernières portes ouvertes, en 2016, “Herrian laketu” était le thème. “Herria” qui signifie “le village”, et “laketu” qui englobe plusieurs définitions: s’intégrer, s’approprier, se sentir bien, chez soi…
Le but était de mettre en avant la volonté d’y vivre qu’ont les habitants, malgré les difficultés qu’on peut rencontrer et de réfléchir sur l’attractivité de notre territoire.
Sous ce thème principal, 3 sous-thèmes:
-LES MAISONS VIDES: dans nos bourgs, villages, les maisons se vident. Que faire pour y remédier?
-INTEGRATION: Comment accueille-t-on les nouveaux arrivants? Les aide-t-on à s’intégrer?
-MOBILITE: peut-on réfléchir à un moyen de “bouger” ensemble, et non pas chacun dans sa voiture?
Pour mener ces réflexions mais aussi pour préparer les portes ouvertes, une quinzaine de membres s’est réunie régulièrement en conseil d’administration durant 8 mois. Particulier, association, commerçant, artisan, agriculteur, entrepreneur, et élus municipaux forment cette jeune assemblée.
Des réflexions qui émergent à l’occasion d’un débat participatif le 1er soir de chaque porte ouverte.
Il ne faut pas oublier tous ceux qui mettent la main à la pâte dans les différentes commissions des portes ouvertes (comice agricole, course Kintoa Kurri, Kantaldi (concert de chanteurs basques), village des artisans, course de chiens de bergers, bertso saio (performance d’improvisateurs en basque), et bien d’autres…)

La démarche des portes ouvertes reste la même. Aujourd’hui les portes ouvertes s’étendent sur 4 jours, toujours la première quinzaine d’octobre, chaque année paire, et pas loin de 6 000 (?) visiteurs font le détour.
C’est LE temps fort pour la vallée. Et pour ses habitants! Tout le monde y participe de près ou de loin. C’est aussi un moment de convivialité, de partage, de fête aussi!

Mais pour se faire une idée, le mieux reste d’essayer…
Alors RDV en 2018!

Besoin d’un renseignement?

contact@vallee-aldudes.com 05 59 37 57 57